Par Abdon Michel Lunda Kinekinda – coordinateur de programme et facilitateur, Outreach Congo (un partenaire de programme d’Outreach International)

By Abdon Michel Lunda Kinekinda – program coordinator and facilitator, Outreach Congo (a program partner of Outreach International)

Photo credit: Outreach International

Je m’appelle Abdon Michel LUNDA KINEKINDA Facilitateur de développement en République Démocratique du Congo depuis 2004, je voudrais partager mes observations par rapport au Community leadership.

Notre observation pendant ce temps dans plusieurs communautés, lorsqu’une organisation arrive dans une communauté, régulièrement elle est souvent accueillie par l’élite de la communauté constituée le plus souvent des leaders traditionnels (Chef du village, responsables politico-administratifs ou des personnes ayant un niveau de vie élevé dans la communauté etc.) et opportunistes qui ne sont là que pour des intérêts égoïstes et personnels au détriment de toute la communauté. Et souvent ce sont ces personnes qui se disent évoluées ayant une certaine dominance sur toute la communauté qui prennent l’initiative de prendre des décisions importantes en lieu et place de tous les membres de la communauté avec la bénédiction de cette organisation.

Photo credit: Outreach International

Ce que nous devons savoir en tant qu’acteurs de développement c’est que dans les communautés où nous allons travailler, les personnes qui paraissent au départ comme incapables, moins instruites, moins loquasses, sans aucune capacité et désintéressées incarnent en réalité des grandes capacités ou potentialités de leadership communautaire qui peuvent servir la communauté de manière efficace et efficiente, malheureusement cachées en elles. Ainsi il suffit seulement de leur donner le temps et la possibilité de s’identifier et d’identifier les capacités ou potentialités qui sommeillent en eux par leur propre travail. Nous devons surtout les amener à avoir confiance en eux et à croire en leur capacité de pouvoir mener leur communauté vers un développement certain sans compter sur l’extérieur.

Pour que ce leadership soit effectif notre stratégie de travail dans une communauté doit être inclusive et participative (Tenant compte de tout le monde dans la prise de décision et dans toutes les activités communautaires) afin de leur permettre de se découvrir et découvrir ce qui se cache en eux. Quelqu’un qui ne fait rien ne peut pas se rendre compte de la richesse qui se cache en lui. En définitif j’ai trouvé que le leadership sommeille en toute personne, il suffit de le réveiller pour qu’il puisse être au service de toute la communauté et dans ma carrière j’ai conclu que les meilleures personnes se cachent au départ, il faut l’épreuve du temps pour les découvrir et leur permettre de se confirmer. Ce type de leadership devient avec le temps résistant aux tempêtes et plein d’initiative, il reste en place dans l’intérêt communautaire même en cas d’extrême difficulté.

Travaillons dans le sens de favoriser tout le monde dans le travail communautaire et de permettre à tout le monde de s’exprimer pour le bien communautaire.

English Translation:

My name is Abdon Michel LUNDA KINEKINDA, Development facilitator in the Democratic Republic of Congo since 2004. I would like to share my observations about Community leadership.

Our observation over time: In several communities, when a development organization arrives, it is often welcomed by the elite of the community, most often made up of traditional leaders (village chief, politico-administrative officials or people with a high standard of living in the community) and opportunists who are there only for selfish and personal interests to the detriment of the whole community. And often it is these people who say they are involved with some dominance over the whole community who then make important decisions on behalf of the community.

Photo credit: Outreach International

What we need to know as development actors is that in the communities where we are going to work, the people who initially seem incapable, less educated, less talkative, without any capacity and disinterested in reality embody great capacities; community leadership potential, that can serve the community effectively and efficiently, are unfortunately hidden in them. So, it suffices only to give them the time and the possibility to identify themselves and to identify the capacities or potential that lie dormant in them through their own work. Above all, we must get them to have confidence in themselves and to believe in their ability to lead their community towards certain development without relying on the outside.

For this leadership to be effective our work strategy in a community must be inclusive and participatory (Taking into account everyone in decision-making and in all community activities) in order to allow them to discover themselves and discover what is hidden in them. Someone who does nothing cannot realize the richness that lies within him. Ultimately, I found that leadership is dormant in everyone, you just need to wake it up so that it can be of service to the whole community, and in my career I have concluded that the best people are hiding at the start, you have discover them and allow them to be confirmed. This type of leadership over time becomes storm-resistant and initiative-minded, and remains in place for the benefit of the community even in times of extreme difficulty.

Let’s work toward empowering everyone in community work and allowing everyone to speak up for the good of the community.